[TUTO] changement d’embrayage sur Clio II

Votre embrayage patine ? Il commence à afficher beaucoup de kilomètres ? Votre pédale d’embrayage est dure au point de vous demander si elle n’est pas soudée ?


C’est qu’il est peut être temps d’aller voir votre garagiste pour faire changer votre embrayage et faire un chèque de 800€, ou alors… d’acheter les pièces nécessaires (~200€) et le faire vous même. Perso… je préfère le faire moi même, ça me permet de garder les autres euros pour faire des modifs kékés sur ma clio 😀 .

Dans cet article je vais donc vous montrer comment faire un changement d’embrayage sur une clio II équipée d’une tringlerie classique (ie dont la marche arrière est à gauche de la première sur votre pommeau).

Difficulté

4

La difficulté est volontairement élevée car vous avez besoin d’avoir 4 gros bras pour réaliser cette opération. Mais pour la partie technique il s’agit simplement de dévisser quelques vis, déposer 2/3 pièces et c’est tout bon !

Durée

En prenant votre temps vous en aurez pour grosso modo 6h.

Les outils nécessaires

  • Clé à vidange carré
  • Caisse à outils ( douille de 8, 10, 11, 13, 16, 17, 18, 19 entre autre)
  • Cric (avec 2 c’est mieux :p )
  • Chandelles
  • Sangle
  • ficelles

Le consommable

  • Joint de vidange (cuivre)
  • Huile de boite (plus d’explication dans le tuto dédiée à la vidange d’une boite de vitesse)
  • Kit embrayage (embrayage + butée)

Préparation

Vidange de boite

Histoire de s’en débarrasser dessuite on commence par vider la boite de son huile. Vous pouvez suivre cet article pour la faire.

Dépose du berceau

Pendant que la boite se vide de son huile nous pouvons attaquer la dépose du berceau.

Retrait de la batterie

Afin de se faire un peu de place nous allons retirer la batterie, les durites d’air qui pourraient gêner au dessus de la boite, ainsi que le faisceau électrique.

Dépose de la batterie

Dépose du support de boite

On commence par placer notre cric sous la boite, sur la partie large et plate.

Sur le dessus on défait le support de boite (clé de 16 et clé de 13). On défait les 4 vis du support puis on le retire, il se peut qu’il ne veuille pas venir, pas de panique, on tapote et ça fini par venir (quitte à soulager un peu l’ensemble en baissant le cric).

Support de boite

Support de boite démonté

Maintenant on défait également l’autre partie du support de boite ( 3 vis avec la clé de 16) et éventuellement avec une clé de 10 on défait le support du faisceau pris avec.

Support de boite (suite)

Si vous avez un second cric c’est le moment de le placer sous le carter d’huile moteur afin de soutenir le moteur.

Dépose de la boite

Sur le dessus de la boite on débranche et retire le capteur de PMH afin de ne pas le casser lors de la manipulation de la boite. Pour être plus précis il est placé sous le boîtier de sortie d’eau de votre moteur.

Boitier de sortie d'eau

Apercu du volant moteur

Capteur PMH

On débranche également le capteur de marche arrière, située derrière, a proximité du carter de 5.

Capteur de marche arrière

Capteur de marche arrière débranché

On fait ensuite le tour de la boite pour défaire l’ensemble des vis/écrous qui font la liaison boîte/moteur, ainsi que celles du démarreur.

Dépose des différentes vis de boiteSans oublier les masses prises sur la boîte, suivant votre moteur il peut y en avoir 1 ou 2.

Masses électriquesUne fois toute les vis défaite, on passe une sangle autours de la boite, en faisant attention à ne pas la passer sur des endroits fragiles (capteur de 5, mécanisme du sélecteur…).

Boite déposéeOn retire le cric située sous la boite.

Une personne dessous pour guider et une personne dessus pour retenir et on fait sortir la boite par le passage de roue conducteur. Si elle ne veut pas bouger il y a de fortes chances pour que vous ayez oublié une vis quelque part 🙂 .

Changement de la butée d’embrayage

Je commence toujours par la butée histoire d’être sur de ne pas l’oublier. On retire l’ancienne, on monte la nouvelle, rien de bien sorcier ^^ .

Butée d'embrayageLes 2 ergots doivent se retrouver pris dans la fourchette d’embrayage. Le roulement quand à lui ira contre le disque.

Changement du disque d’embrayage

Suivant les modèles vous aurez 6 vis 6 pans (clé de 11) ou 6 vis embouts Torx. Dans les 2 cas de toute façon… il faut les retirer 😀 .

Débloquez les 6 vis avant de les retirer, ça vous évitera les prises de tête avec un VM qui tourne dans le vide :p .

Une fois la cloche sortie (bonne pour la poubelle) on aperçoit notre embrayage, bon pour la poubelle aussi.

Petite photo d’avant/après :

Ancien/Nouveau disque

Ancien/Nouveau disque (suite)

Pour le remontage, on repose l’embrayage, on met le centreur (si vous en avez un de livré avec).

Sur essence sans centreur vous allez en chier, sur DCi pas de soucis, le VM est fait de telle sorte que l’embrayage se pose au bon endroit directement.

Embrayage en place

Cloche en place

On remonte ensuite la cloche, les 6 vis, serré au couple (20 N.m).

Repose de la boite

Une fois l’embrayage correctement serré et la butée neuve remise nous pouvons ré-accoupler la boite.

Toujours pareil, la sangle, quelqu’un dessous qui guide et quelqu’un dessus qui fait le reste 🙂 . Vous verrez qu’il y a 2 goujons qui vont nous servir de centreur.

Si la boite ne rentre pas directement il y a forte à parier que :

  • vous n’êtes pas en face
  • une durite/faisceau vous gêne
  • Le démarreur vous gêne, perso je le met sur le coté en attendant

Une fois la boite ré-accouplé on remet les 2 écrous puis les différentes vis. Le couple de serrage est de 62 N.m.

Support de boite

On remonte le triangle sur la boite puis le support vissé sur le longeron. Avant de serrer entièrement le support sur le triangle et sur la caisse on fait bouger le moteur afin que les 2 supports se repositionnent sur les anciennes marques / au bon endroit.

Vous pouvez alors bloquer les vis.

Repose du berceau

Pour la repose du berceau je vous invite à revoir le tuto sur la dépose, il vous suffira de relire les étapes en sens inverse.

Remplissage de la boîte

On reprend cet article et on remplit notre boite.

Conclusion

Le changement de l’embrayage est une opération un peu longue mais qui ne pose pas de grosses difficultés techniques pour peu que l’on soit 2 sur la partie dépose/repose de la boîte.